09 novembre 2016

#14 – La réalité augmentée, quand le virtuel s’invite dans le réel

ra

La réalité augmentée s’installe progressivement dans notre quotidien. Par exemple, toutes les personnes utilisant Snapchat l’utilisent fréquemment. Les domaines tels que la médecine et les jeux vidéos sont aussi très touchés par cette technologie révolutionnaire. Son utilisation répond généralement aux nouvelles demandes des consommateurs : plus d’interactions, de divertissements, d’originalités et d’innovations.

Qu’est-ce-que la Réalité Augmentée (AR) ?
Cette appellation regroupe diverses technologies qui ajoutent au monde réel, des objets virtuels. Ainsi, des éléments fictifs en 2D et 3D évoluent autour de l’utilisateur et immerge ce dernier dans un nouveau monde. Utilisable sur ordinateur, smartphone (et tablettes), bornes interactives, etc. la AR est de plus en plus utilisée pour faire de l’événementiel et de la communication.

Comment est utilisée la AR (Augmented Reality) ?
Tout d’abord, la AR offre une expérience unique. Peu rependue, elle suscite l’intérêt des consommateurs qui veulent « vivre et ressentir de nouvelles sensations ». Ludique et étonnante, cette technologie permet aux utilisateurs de ne plus ressentir la publicité comme une expérience forcée. Dorénavant, c’est eux qui veulent la voir et tester de façon divertissante de nouveaux produits.
Mais les produits ne sont pas les seuls à être mis en évidence par la AR, le patrimoine et les films aussi. En mars 2016, il a été installé Timescope dans le quartier parisien Bastille. Ainsi, les passants peuvent voyager à travers le temps grâce à cette machine.

D’après la Deutsche Bank Research, c’est une technologie qui a un très grand avenir, particulièrement dans la publicité. Principalement utilisée pour la promotion d’objets technologiques (téléphones, jeux, voitures, etc.) la AR avait déjà suscité l’intérêt de la marque IKEA en 2014. Ainsi, en plus de son catalogue annuel, le magasin avait créé une application qui permettait d’intégrer ses meubles dans notre lieu de vie.

En 2016 la Réalité Augmentée a été très démocratisée. En effet, qui n’a jamais entendu parlé de Pokemon Go et Snapchat ? Ces deux applications phares de cette année ont dû leur succès grâce à cette technologie mobile.

L’alliance d’une communication classique et d’une communication numérique
En France, les « goodies » sont très appréciés. Ce sont ces petits objets sur lesquels sont apposés logos et/ou slogan d’une marque, d’une ville, etc. Utiles aux consommateurs, ils peuvent aussi être utilisés comme supports pour les applications de AR. En effet, nous pouvons imaginer un stylo sur lequel il est apposé un logo. Celui-ci, une fois scanné par une application, donnerai accès à l’univers virtuel de la marque.

Ce type d’utilisation est indéfinie ! Par exemple, imaginez une campagne d’urbanisation faite par une ville qui utilise la AR. Des affiches seraient composées de leur logo suivis d’une simple note explicative. L’application de la ville permettrait de scanner le logo et les passants découvriraient alors sur leur téléphone le projet de la ville en AR. Ce type de campagne de communication donnerait une raison aux habitants de télécharger l’application, leur permettrait de mieux comprendre ce qui va changer dans leurs quartiers et pourrait dynamiser l’image de la ville.

Sources : Tiz, La Réclame, Siècle Digital, Paris.
Image : vidéo de présentation de l’application Pokémon Go.

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer