13 novembre 2016

#15 – Les plus du dimanche : L’Intelligence Artificielle (AI) et la Réalité Augmentée (AR)

ARIA

Cette semaine, je vous ai démontré les capacités de la Réalité Augmentée, ainsi que celles de l’Intelligence Artificielle. Imaginez que ces deux technologies innovantes fusionnent pour réaliser des projets révolutionnaires et hybrides. Utopique me direz-vous ? Pourtant nous y sommes déjà, découvrez maintenant ARIA !

Les prémices d’ARIA
C’est Baidu qui est le premier à démocratiser ARIA. En août dernier, le Google chinois, a annoncé sa nouvelle plate-forme de AR, DuSee. Loin d’être une plate-forme standard, elle serait intégrée à toutes les applications de Baidu et permettrait, grâce à l’AI, d’adapter toutes les images virtuelles à la réalité sur laquelle elles sont apposées. Le but de ce dispositif étant de permettre aux utilisateurs de voir les informations en temps réel sur le monde qui les entoure. Ainsi, avec n’importe quel smartphone et sur toutes les applications Baidu, il sera il sera possible apparaître des renseignements sur les écrans à propos d’un environnement précis. Par exemple, avec des cartes que l’application reconnait est associe à un univers virtuel (voir ci-dessous).

Cette vidéo un peu courte, mais révélatrice du potentiel de l’application, rappelle les effets de Snapchat. Cependant, grâce à l’ajout de l’Intelligence Artificielle annoncé par le directeur de l’institut de Deep Learning de Baidu, les possibilités seront multiples. En effet, d’après lui, « la prochaine génération d’applications en réalité augmentée utilisera l’intelligence artificielle pour comprendre son environnement 3D et créer virtuellement des objets proposant des interactions avec l’utilisateur et le monde réel »

Nous pourrions imaginer, par exemple, une application qui permettrait de découvrir les futurs aménagements urbains. Ceci d’un simple geste avec notre téléphone, devant un bâtiment répertorié. Il serait aussi possible de se déplacer dans une ville et de connaître les renseignements (horaires, heures d’influences, contacts, etc.) sur les magasins, mais surtout les services publics. Imaginons aussi un GPS à réalité augmenté qui nous guiderait à travers les villes grâce à des flèches ajoutées à notre environnement. Ou encore de reconstituer des édifices historiques (églises, châteaux, etc.).

Quoi que nous puissions imaginer, le monde urbain peut être enrichi grâce à ARIA. Les utilisateurs pourront virtuellement en savoir plus sur leur environnement réel. Une bonne solution pour allier nos villes au digital.

Sources : Influencia, Publicis Média, Lazuli, Futura Sciences.
Image : Magic Leap.

 

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer